Psaume du jour

Partagez cette page

PSAUME 117 (118)


R/ La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs

est devenue la pierre d’angle.


ou : Alléluia !


Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !

Éternel est son amour !

Oui, que le dise Israël :

Éternel est son amour !

Qu’ils le disent, ceux qui craignent le Seigneur :

Éternel est son amour !


La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs

est devenue la pierre d’angle :

c’est là l’œuvre du Seigneur,

la merveille devant nos yeux.

Voici le jour que fit le Seigneur,

qu’il soit pour nous jour de fête et de joie !


Donne, Seigneur, donne le salut !

Donne, Seigneur, donne la victoire !

Béni soit au nom du Seigneur celui qui vient !

De la maison du Seigneur, nous vous bénissons !

Dieu, le Seigneur, nous illumine.


Le psaume 117 est celui du Temps pascal par excellence. Traditionnellement, on le chante pendant toute l’octave de Pâques : Haec dies quam fecit Dominus…., Voici le jour que le Seigneur a fait. C’est à la fois une action de grâce et une confession de foi. On reconnaît le Dieu de notre salut qui s’est manifesté d’une manière si étonnante sous la forme de la pierre initialement rejettée mais finalement devenue pierre d’angle. On reconnaît Jésus en cette pierre. Et l’on rend grâce à Dieu pour elle : Eternel est l’amour de Celui qui nous donne le salut, qui accomplit en nous son oeuvre.